A l’occasion de la sortie de notre documentaire

« je.tu.il… » organise une journée de réflexion

le Lundi 10 janvier 2011, de 9h à 17h

A l’ Espace Reuilly : 21 Rue Hénard, 75012 Paris

sous le haut parrainage de Monsieur Luc Chatel, Ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, et de Monsieur Bertrand Delanoë, Maire de Paris. 

 

Cette journée sera construite à l’image des espaces d’échange que nous menons dans nos actions avec les jeunes, comme avec les adultes, en nous appuyant sur les compétences de chacun.


C’est donc à partir des jeunes, de ce que produit un espace d’échange, de leurs attentes, et à partir de l’expérience des professionnels sur le terrain que nous souhaitons élaborer le contenu de cette journée de réflexion.


En introduction de cette journée, nous présenterons notre documentaire : « Cet autre que moi : un regard sur l’adolescence », que nous avons conçu à partir de l’action menée dans les collèges parisiens, en partenariat avec les équipes éducatives.

 

Ce film de 52 minutes restitue une image aussi juste que possible de la jeune adolescence. Un  portrait des 12-15 ans qui va bien souvent à l’encontre des stéréotypes véhiculés ordinairement…

Voir la Bande-annonce du documentaire

Il donne la parole à des jeunes filles et des jeunes garçons d’aujourd’hui, sur des sujets aussi délicats et sensibles que le sentiment amoureux, la sexualité, les représentations du féminin et du masculin, la force du groupe, le regard de l’autre, le poids de la rumeur, la quête de soi, la relation aux adultes mais aussi la perception qu’ils ont des propos tenus par les médias à leur sujet.
La projection de ce documentaire sera l’occasion d’échanger avec les jeunes qui ont participé à sa réalisation sur la complexité de l’adolescence comme sur ce qui se joue dans un espace d’échange, sur la parole, le collectif, l’acte éducatif, la prévention, la place de l’adulte…
Si à l’évidence ce type d’action participe à l’accompagnement éducatif que l’on doit aux jeunes pour leur développement et leur construction de futur jeune femme et jeune homme : Qu’en est-il pour l’adulte ?
Dans la continuité de cette matinée, nous souhaitons donc consacrer l’après-midi à une réflexion centrée cette fois sur les attentes, les bénéfices, les questions auxquelles sont renvoyés les adultes soucieux de travailler les thématiques liées à l’éducation à la responsabilité sexuelle et affective. À Paris comme en Province, en établissement scolaire comme  en structure d’accueil.

 

Dans une approche généraliste, la thématique centrale pourrait se définir ainsi :

Qu’est-ce que cela nous apporte, à nous, adultes, de travailler ces questions-là, en soi, et avec les jeunes ?

 

Quelques pistes de réflexion nous semblent pouvoir être creusées, que nous souhaiterions nourrir des apports des professionnels de terrain, mais aussi éclairer du regard d’un philosophe, d’un psychanalyste, d’un professionnel de l’éducation, etc…:
  • La consolidation de la posture éducative de l’adulte face à l’adolescent, entre distance et implication. Une façon de favoriser la relation verticale entre adultes et jeunes
  • En quoi cela peut-il tranquilliser ou au contraire inquiéter l’adulte
  • L’estime réciproque
  • La  construction de l’altérité
  • Une façon de travailler la différence de générations si essentielle à la construction de l’enfant et de l’adolescent 
  • L’intime
  • Une clarification des valeurs


…Toutes les idées et suggestions seront les bienvenues, pour construire cette journée, dont les jeunes collégiens, comme les adultes, seront les acteurs!