FORMATION 

 

Mise en place d’une action d’éducation à la responsabilité sexuelle et affective en direction des jeunes dans un but de prévention des violences à partir de l’outil de médiation

« Cet Autre que Moi »

 

Objectif : Réunir des professionnels de l’éducation, de la prévention et de la protection de l’adolescence autour des questions soulevées par la problématique de l’éducation à la responsabilité sexuelle et affective, à partir du support « Cet Autre que Moi ». (20 personnes maximum)

Objectif opérationnel : Mise en place d’une action d’éducation à la responsabilité sexuelle et affective.

Cette formation interactive, animée par Bernard Bétrémieux, directeur de l’association et concepteur des programmes, s’appuiera notamment sur des documents pédagogiques écrits et des outils audiovisuels conçus par l’association (intervention de professionnels, programme, documentaire). Elle se déroule sur trois jours : deux journées consécutives de découverte conceptuelle et une troisième journée de mise en application, trois à quatre semaines au plus tard, à laquelle participera également un(e) intervenant(e) de l’association.

Préalablement à la formation sera envoyé un document de travail écrit destiné à harmoniser les connaissances de l’ensemble des professionnels en matière d’adolescence. Il s’agit là d’un prérequis nécessaire à la participation aux deux premières journées. 

 

                     Demande de devis                      s'inscrire à une formation à Paris

 

                                                     Déroulé de formation

 


 

Première journée : Après une présentation de l’association « je.tu.il…» un tour de table invitant les participants à préciser leurs attentes et leurs représentations, cette première journée sera consacrée à la thématique de  l’Education à la responsabilité sexuelle et affective.   

- La responsabilité : « La responsabilité soude l'être et l'agir ».

La notion de responsabilité, constitutive de la vie en société, valeur morale et principe juridique. 

- La maturité : physique, affective  et intellectuelle, la maturité s’acquiert au fur et à mesure du développement, permettant de passer de l’état de dépendance infantile à l’état d’adulte libre de ses choix et de ses engagements.

- La sexualité : un chemin vers l’altérité. 

En matière de responsabilité sexuelle et affective, c’est le terme de consentement qui porte l’ensemble de ces notions, illustrant l’altérité - c’est-à-dire la prise en compte de l’autre comme un être porteur de désirs différents de ceux qui m’animent, et la maturité nécessaire  à l’usage du libre-arbitre.

- Les différents points législatifs nécessaires à connaître.

- Les points clefs de l’adolescence : c’est quoi  être une fille ? c’est quoi être un garçon ? 

La construction de l’identité sexuée : la puberté et la transformation du corps constituent une caractéristique fondamentale de l’adolescence.

En illustration du document écrit remis préalablement sera projeté le documentaire « Un regard sur l’adolescence »

 


 

Deuxième journée : Le programme « Cet Autre que Moi ».

- Sa conception au regard notamment des questions soulevées lors des exposés précédents, son mode d’utilisation.

- Les films et leur décryptage.

- Analyse des thématiques transversales à l’ensemble des 4 films composant le programme, comme par exemple : « le consentement », « la relation aux adultes », « le rôle du groupe », trois axes de transversalité pour aborder la complexité de l’adolescence.

- Ce qu’il convient de mettre au travail pour être au plus près des préoccupations des jeunes dans le cadre de l’éducation à la responsabilité sexuelle et affective.

À l’issue de ces deux journées, des DVD seront remis de façon à ce que les participants poursuivent ensemble le travail nécessaire à l’appropriation du contenu du programme en vue de la mise en place de l’action et ce, en préparation de la journée 3

 


 

Troisième journée : Mener des espaces d’échanges avec des adolescents, un accompagnement à la maturation. 

- Pourquoi proposer un espace d’échange collectif.

- La conduite des animations : Techniques, objectifs, et difficultés. Comment s’adresser à eux, mener un débat, à partir de leurs préoccupations, sans être intrusif, pour les accompagner sur le chemin de l’adolescence et rester garant des valeurs portées par l’éducation à la responsabilité.

- Le schéma  d’une animation.

- Mise en pratique et simulation d’animation.

Une évaluation de la formation par les participants viendra clôturer la formation.